Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2016

Vieillir chez soi et connecté en Haute-Vienne

Cette semaine, c’est avec plaisir que j’ai pu me rendre en Haute Vienne à la rencontre de Jean-Claude LEBLOIS avec lequel nous partageons cette particularité d’avoir succédé à Marie-Françoise PÉROL DUMONT, lui au département et moi au groupe de gauche de l’ADF.
Au programme de cette visite, un focus sur les politiques innovantes menées dans ce département rural sur le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie.

Mineurs étrangers isolés : les départements de gauche soulignent la volonté du Garde des Sceaux d’établir une juste répartition

Aujourd'hui le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, Jean-Jacques URVOAS, a réuni le comité de suivi du dispositif « mise à l’abri, évaluation et orientation des Mineurs Isolés Etrangers » désormais désignés « Mineurs Non Accompagnés » (MNA).
Lors de cette réunion, le Ministre a affirmé sa volonté de travail dans la plus grande transparence avec les départements et les associations via ce comité.
Face à l’urgence de certains départements pour lesquels il est de plus en plus complexe d’accueillir financièrement et humainement de nouveaux MNA, le Ministre a rappelé la nécessité de mettre en application rapidement une répartition juste et équilibrée de ces enfants dans tous les Départements de France.

Recentralisation du RSA : Réaction du groupe de gauche aux propositions du premier ministre Manuel Valls

Jeudi 25 février, une délégation de l’ADF conduite par son Président, Dominique BUSSEREAU, accompagné des Présidents Maurice LEROY (Loir-et-Cher), Benoît HURE (Ardennes), André VIOLA (Aude), Mathieu KLEIN (Meurthe-et-Moselle) et Jean-René LECERF (Nord) a été reçue par le le Premier ministre, Manuel VALLS, en présence de Jean-Michel BAYLET, ministre de l’Aménagement du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales et d’Estelle GRELIER, secrétaire d’État chargée des Collectivités territoriales, afin de poursuivre les échanges engagés en juillet 2015 relatifs au financement pérenne du Revenu de Solidarité Active (RSA).
Après les avancées importantes engagées par le Gouvernement Ayrault en 2013, le Gouvernement de Manuel Valls a accepté d’étudier la prise en charge par l’État de l’intégralité de son financement. Une première depuis le transfert injustement compensé de cette allocation en 2003.
Les départements de gauche se félicitent qu’encore une fois, un Gouvernement de…